Nouvel accrochage Zadkine 2
Actualité

Nouvel accrochage au musée Zadkine

A l'occasion de sa réouverture, le musée Zadkine propose un parcours renouvelé pour (re)découvrir la vie et les chefs-d'oeuvre du sculpteur Ossip Zadkine (1890-1967), dont certains étaient jusque-là rarement exposés au public.

Le parcours se déroule dans la maison, les ateliers et le jardin où vivait Zadkine de 1928 à 1967, et est enrichi par des citations issues de ses mémoires, Le Maillet et le ciseau, publiées en 1968.

Ces fragments proposent une rencontre intime supplémentaire avec cet artiste moderne, dont l'oeuvre sculpturale reste aussi riche qu'inclassable. 

L'atelier sous verrière

L'atelier sous verrière Zadkine

© Pierre Antoine 

« Le grand atelier était très clair. Mes grands bois y faisaient bonne impression. En les regardant, je sentais que me replier sur mon imagination était ma vie. »

Ossip Zadkine

C'est ce grand atelier qui a convaincu Zadkine de s'installer rue d'Assas. Transformé aujourd'hui en salle d'exposition pour sa série de bois et de pierres taillés, il fut autrefois son lieu de création et d'expérimentations privilégié ! 

Vous pourrez y découvrir la vision anticonformiste des formes du sculpteur. Formellement opposé à l'académisme porté par Rodin, Zadkine bouscule les perspectives et les proportions par l'utilisation du bois et de la pierre bruts ou polis. 

Par cette technique très contemporaine de la "taille directe", il souhaitait tirer parti des imperfections de la matière pour en faire une richesse au service des compositions. 

Atelier sous verrière Zadkine

© Pierre Antoine 

Atelier attenant Zadkine

« [Cubisme] Ce mot me devenait de plus en plus familier. J'en trouvais de plus en plus quand j'allais chez Picasso : têtes angulaires, simplifiées, desquelles tout détail était banni »

 

Ossip Zadkine

Dans les années 1920, Zadkine se voit influencé dans sa conception des formes par le mouvement naissant du cubisme. Il conserve la massivité de ses blocs de pierre mais joue avec les creusements concaves et convexes. 

Zadkine cubisme

© Pierre Antoine 

La maison

Zadkine animaux

© Pierre Antoine 

Au rez-de-chaussée de la maison du couple Ossip Zadkine / Valentine Prax, des créations à la figure animalière sont pour la première fois exposées, empreinte d'une grande simplification des formes et de primitivisme. 

Nouvel accrochage Zadkine 2

© Pierre Antoine

Zadkine Nouvel accrochage 1

© Pierre Antoine

Zadkine Poisson

© Pierre Antoine

Zadkine oiseau d'or et tête d'homme

© Pierre Antoine

Dans les années 1980, Zadkine affirme son goût pour l'Art Déco et pense ses sculptures non plus comme simples oeuvres d'art mais comme objets d'intérieur. L'oiseau d'or et la Tête d'homme en bois ou encore les sculptures Oiseau et Poisson en assemblage d'albâtre et de verre en attestent.

La véranda ne vous laissera donc pas de marbre, en vous faisant voyager parmi ces créations précieuses d'exception. 

L'atelier du jardin

Zadkine atelier du jardin

© Pierre Antoine

Cet atelier construit en 1950 à la demande du sculpteur regroupe des oeuvres qui rendent compte de son travail d'élaboration des formes, permettant de s'immiscer dans le cheminement de pensée de l'artiste. 

Un assemblage (dépôt du Musée national d'Art moderne) symbolise les différentes techniques (sculpture, gravure et dessin) auxquelles Zadkine eut recours tout au long de son travail. 

Le jardin

Au début des années 1930, Zadkine trouve aussi une source d'inspiration dans ses périples grecs. Guidé par la mythologie du pays, il se lance dans la création de bronzes, en mêlant souvenirs cubistes et éléments formels issus de l'Antiquité.

Zadkine photographie

Infos pratiques

MUSÉE ZADKINE

100 bis, rue d'Assas

75006 Paris

www.zadkine.paris.fr 

  • Les collections permanentes sont gratuites. 
  • Ouvert de 10H à 18H tous les jours sauf le lundi et certains jours fériés. Le musée sera ouvert le 14 juillet et le 15 août 2021.