Epreuve corrigée des illusions perdues

Épreuve corrigée par Balzac avec dédicace à Victor Hugo

La publication de La Comédie humaine conduit Balzac à corriger les romans publiés antérieurement, et à modifier certaines  dédicaces. Le romancier  a longtemps hésité pour celle des Illusions perdues, avant d’écrire un court envoi à Hector Berlioz. Pour intégrer le roman à La Comédie humaine, il rédige une longue dédicace à Victor Hugo, dont cette épreuve constitue le manuscrit. Quand on sait la place qu’accorde Balzac à cet ouvrage dans son œuvre, on mesure l’importance de l’hommage rendu à Victor Hugo poète et homme de théâtre, même si la correspondance décrie bien souvent l’homme, et davantage encore le romancier.