Jardins de Paris Musées
Actualité

Jardins des musées de la Ville de Paris : 4 bons spots pour profiter du beau temps

Intimistes, gratuits et secrets, les jardins des musées de la Ville de Paris constituent des endroits idéaux pour un bain de soleil. Le point en 4 spots incontournables.

Musées

Dans 4 musées
Jardin Musée Bourdelle
Musée Bourdelle

18, rue Antoine Bourdelle
75015 Paris
France

Image
Musée de la Vie romantique

16, rue Chaptal
75009 Paris
France

Musée Zadkine
Musée Zadkine

100 bis, rue d'Assas
75006 Paris
France

Petit Palais, musée des Beaux-arts de la Ville de Paris

Avenue Winston Churchill
75008 Paris
France

Le printemps est désormais bien installé ! Pourquoi ne pas profiter des jardins des musées de la Ville de Paris pour s'accorder une pause douceur, au détour d'une (re)découverte de leurs collections.

D'autant plus que ces musées sont accessibles gratuitement ! Tour d'horizon de ces 4 spots méconnus, à l'abri de la cohue urbaine.

Spot n° 1 : Le jardin du Musée Bourdelle

Jardin Musée Bourdelle

Musée Bourdelle

 

© Benoît Fougeirol 2015

Jardin du Musée Bourdelle
18 Rue Antoine Bourdelle
75015 Paris

Niché dans le quartier de Montparnasse, le musée Bourdelle est consacré à l’œuvre du sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929) qui fut le praticien de Rodin et le maître de Giacometti. Le musée abrite notamment un florissant jardin où trônent de magnifiques sculptures en bronze dont le buste de son maître, Rodin, le très célèbre « Héraklès Archer » ou le majestueux Monument du Général Alvear dans l’arrière-cour.

Avec son calme cérémonial et son cadre fleuri établissant un dialogue pertinent avec les œuvres d’art, le jardin du musée Bourdelle invite son visiteur à l’évasion et à la réflexion. Une pause secrète dans un quartier pourtant très animé qui vous offre l’opportunité de (re)découvrir l’univers du sculpteur et d’entrer dans l’intimité de son atelier.

Et l’entrée est gratuite ! (hors exposition temporaire).

 

Spot n° 2 : Le jardin du Petit Palais

Jardin Petit Palais

Jardin du Petit Palais
Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Une oasis au centre du musée des beaux-arts de Paris ! Avec ses palmiers, ses bananiers et autres plantes exotiques se dispersant autour de trois bassins, le jardin du Petit Palais invite ses visiteurs à une halte dépaysante pendant la visite des collections et des expositions.

Librement accessible pendant les horaires d’ouverture du musée, le jardin vous plonge dans un cadre enchanteur, à l’abri du bouillonnement des avenues parisiennes.

Pourquoi faut-il y aller ? Une place au soleil, un cadre de rêve, un musée foisonnant d’œuvres d’art datant de l’Antiquité jusqu’au XXe siècle : il vous en faut plus pour vous convaincre ?

 

Spot n° 3 : Le jardin du musée de la Vie Romantique

Jardin musée de la Vie Romantique

Musée de la Vie Romantique

 

© Benoît Fougeirol 2014

Jardin du musée de la Vie Romantique
16 rue Chaptal
75009 Paris

Après 8 mois de travaux, le musée de la Vie Romantique a rouvert ses portes. Et c’est la désormais célèbre pâtisserie  anglaise « Rose Bakery » qui reprend les rênes du salon de thé, situé dans le bucolique jardin du quartier des Athènes (9e arrondissement).  Des gourmandises homemade, des thés bios à déguster, assis(e) sur un banc en fer forgé à l’ombre des arbres ou au soleil, près des rosiers.

Le jardin du Musée de la Vie Romantique est l’illustration bucolique de l’atmosphère artistique et culturelle parisienne du XIXe siècle. Et donc une invitation à découvrir les œuvres de Ary Scheffer et de ses contemporains.

 

Spot n° 4 : Le jardin du musée Zadkine

Jardin musée Zadkine

Musée Zadkine

 

© Benoît Fougeirol 2014

 

Jardin du musée Zadkine
100bis Rue d'Assas
75006 Paris

Situé seulement à quelques dizaines de mètres du Jardin du Luxembourg, le musée Zadkine fut le lieu de vie et de création de l’artiste entre 1928 et 1967.

Si le parcours du musée tend à présenter les œuvres phares du sculpteur-illustrateur-dessinateur, l’esprit intimiste et propice à la création de l’atelier d’artiste demeure intact. Cette quiétude règne notamment dans le jardin où les sculptures néo-classiques de Zadkine (La Naissance de Vénus, Mélancolie, Orphée, Projet pour le Monument aux Frères Van Gogh) vivent au rythme des saisons.