Maison de Balzac
Actualité

10 bonnes raisons de revenir dans les musées de la Ville de Paris

Quel plaisir de pouvoir vous accueillir à nouveau dans nos musées !

Depuis le mardi 16 juin 2020, sept institutions ont rouvert leurs portes au public : le musée Bourdelle, musée de la Vie romantique, la maison de Balzac, le Petit Palais, le musée Cernuschi, les Catacombes de Paris et le musée de Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin. Puis à partir du 7 juillet, le Musée d’Art Moderne de Paris et le musée Cognacq-Jay rouvriront eux aussi leurs portes.

Après plus de trois mois de fermeture, faisons le point sur ce qui vous attend dans les musées de la Ville de Paris en 10 bonnes raisons de revenir nous voir.

1) Pour visiter les musées en petit comité

visiteur

Si les nouvelles mesures mises en place pour votre sécurité et celles des agents peuvent sembler contraignantes, elles ont l'avantage de vous permettre de profiter des musées en toute intimité.

Avec une jauge limitée, des créneaux de visite et plus d'espaces entre les visiteurs, retrouvez les musées au calme et à votre rythme.

2) Parce que voir les œuvres en vrai n’a jamais été plus important

Pendant le confinement, Paris Musées a mis en œuvre différents dispositifs numériques pour combler les amateurs en manque d’art. Mais rien ne remplace l’expérience de la contemplation esthétique. Être face à une œuvre, en vrai, restera toujours plus bouleversant qu’une visite en ligne ! Surtout après des mois de confinement, où nos sens ont vécu sous cloche. Place, désormais, à l’émerveillement.

Musée d'Art Moderne de Paris

3) Pour profiter des jardins

Petit Palais

Après ou avant votre visite des collections permanentes ou des expositions, prenez le temps de flâner dans nos jardins ! Au musée Bourdelle, des sculptures poussent entre les buissons et inspirent photographes et dessinateurs… Au musée de la Vie romantique, c’est sous les roses que l’on peut profiter du calme autour d'un thé. Très chic, le Petit Palais dissimule en son sein un bel écrin de verdure ; quant à la maison de Balzac, son jardin installé sur les flancs du 16ème arrondissement possède l’une des vues les plus époustouflantes de la Tour Eiffel.

4) Pour découvrir le nouveau Musée d'Art Moderne de Paris

Il avait été en travaux durant plusieurs mois pour revoir entièrement l’aménagement de ses collections permanentes, et venait de rouvrir en octobre – cinq mois seulement avant le confinement. Le Musée d’Art Moderne de Paris rouvrira ses portes le 7 juillet pour dévoiler aux curieux ses trésors et son parcours de visite repensé. À vos agendas !

Nouveau MAM

Vue du Musée d'Art Moderne de Paris après rénovation

5) Pour faire connaissance avec Jacobsen au musée Bourdelle

JAcobsen

Une chance pour ceux qui l’auraient manquée : l’exposition Les contes étranges de N. H. Jacobsen est prolongée jusqu’au 26 juillet 2020 au musée Bourdelle. L’occasion de découvrir l’univers onirique du sculpteur et céramiste danois passionné par les contes d’Andersen, méconnu en France malgré son importance dans l’histoire du symbolisme. N’oubliez pas de prendre votre billet en ligne.

Jusqu'au 26 juillet au musée Bourdelle

6) Pour redécouvrir les chefs-d’œuvre du musée Cernuschi

Cernuschi

Musée Cernuschi © Pierre Antoine / Paris Musées

Fermé depuis mai 2019 pour travaux, le musée Cernuschi avait rouvert ses portes début mars, quelques jours à peine avant le confinement. Les visiteurs peuvent le redécouvrir à nouveau depuis le 16 juin 2020 ! Dans cet hôtel particulier à l’architecture néoclassique se découvre de superbes pièces des arts asiatiques, comme ce Buddha Amida (Amitābha) de plus de quatre mètres de hauteur, rescapé d’un incendie et œuvre majeure de la collection.

7) Pour observer les merveilles de la Collection Prat

prat

Après une première présentation au musée du Louvre en 1995, l’excellence des choix des collectionneurs Louis-Antoine et Véronique Prat est à nouveau mise à l’honneur au Petit Palais avec l'exposition La Force du dessin.

À travers trois siècles de dessins français, du XVIIème au XIXème, David, Ingres, Degas, Watteau, Delacroix, Millet et d’autres s’y croisent en maître de l’art délicat du dessin.

Jusqu'au 4 octobre au Petit Palais

8) Pour renouer avec l’amour au musée de la Vie romantique

Coeurs

En ces temps difficiles, parlons un peu d'amour avec l'exposition Cœurs. Du romantisme dans l'art contemporainRendez-vous au musée de la Vie romantique qui interroge, à travers une belle sélection d’artistes contemporains, le motif du cœur, obsessionnel, naïf ou tragique. Parmi les invités de cette exposition, la grande Niki de Saint Phalle, les perles de Jean-Michel Othoniel ou encore la peintre Françoise Pétrovitch...

Jusqu'au 13 septembre au musée de la Vie romantique

9)Pour réviser l’Histoire au musée de la Libération de Paris

exode

Le musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin présente l'exposition 1940 : Les Parisiens dans l'exode et nous mène 80 ans en arrière sur les traces des huit millions de personnes ayant fui l’avancée de l’armée allemande. En quelques semaines seulement, et avec quelques bagages empaquetés dans l'urgence, les Parisiens ont fait l’expérience d’une panique parfaitement retranscrite par le musée, dans un récit abondamment illustré.

Jusqu'au 13 décembre 2020 au musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc – musée Jean Moulin

10) Pour plonger dans l’univers singulier d’Eduardo Arroyo

Balzac Arroyo

Balzac fascine les foules et les artistes, de son vivant et jusqu’à aujourd’hui. Preuve en est avec l'exposition La Comédie humaine, Balzac par Eduardo Arroyo, une belle mise en lumière de la maison de Balzac autour de l’artiste peintre et sculpteur Eduardo Arroyo (1937-2018). Celui-ci s’est intéressé à l’écrivain jusqu’à lui consacrer un pan entier de son travail, soit une trentaine de peintures, collages et dessins nommés, en hommage au maître, La Comédie humaine. Une illustration contemporaine et profonde d’une saga littéraire hors normes.

Jusqu'au 16 août à la Maison de Balzac

Réservez votre billet

Afin de garantir des visites en toute sécurité, la réservation en ligne d’un billet horodaté est nécessaire pour visiter les expositions temporaires, y compris pour les détenteurs de la carte Paris Musées.

Réservation sur www.billetterie-parismusees.paris.fr