Petit Palais
Actualidad

Eté 2019 : les 10 bons plans gratuits de Paris Musées

La to-do list de l'été pour des activités et des découvertes gratuites dans les musées de la Ville de Paris !

Qu’on soit en vacances ou non, profitons de la période estivale pour s’offrir un moment d’exploration culturelle, de détente et de stimulation visuelle !

Toujours avec le même soin de rendre la culture accessible à toutes et à tous, les musées de la Ville de Paris ouvrent gratuitement leurs collections au public et proposent des dispositifs et des activités à découvrir… sans que vous ayez à ouvrir votre portefeuille.

A noter donc, dans sa « to-do list » des bons plans gratuits de l’été :  

 

1] Profiter de la quiétude des jardins des musées

Petit Palais

Ils sont en libre accès et vous offrent  un moment de calme et d’introspection à l’abri de la cohue parisienne. Les jardins du Petit Palais, des musées Bourdelle, Zadkine et de la Vie Romantique proposent une parenthèse enchantée, presque secrètes et accessibles à tous… Venez donc vous offrir une place privilégiée au soleil, sur les bancs (et quelques fois des transats au musée Bourdelle) très souvent disponibles…

Pour quelques euros, vous pourrez également profiter du nouveau café/restaurant du Petit Palais donnant sur le jardin exotique intérieur du musée ou déguster les merveilleuses pâtisseries de « Rose Bakery » dans le jardin verdoyant du musée de la Vie romantique.

 

 

 

2] Découvrir une nouvelle génération d’artistes au Musée d’Art moderne

Rumeurs et Légendes (c) Pierre Antoine

En attendant la fin des travaux et la réouverture complète de ses collections, le Musée d’Art moderne propose un parcours de ses collections intitulé « Rumeurs & Légendes ». Conçu comme un récit, cet accrochage présente, en première partie, des œuvres d’artistes de la Figuration Narrative, notamment à travers le cycle « Une passion dans le désert », composé de 13 tableaux peints par Gilles Aillaud, Antonio Recalcati et Edouardo Arroyo.

La seconde partie rassemble une nouvelle génération d’artistes, dont la plupart des œuvres sont exposées pour la première fois dans les espaces des collections du Musée d’Art moderne.

Ce nouvel accrochage des collections permanentes est visible gratuitement.

 

 

3] Découvrir un vaste panorama de l’histoire des arts au Petit Palais

Petit Palais

De l’Antiquité, en passant par le Moyen-Âge, la Renaissance jusqu’au 19e siècle… En visitant les collections permanentes du Petit Palais, accessibles gratuitement au public, vous pourrez accéder à un vaste panorama de l’histoire de la peinture, du dessin, de la sculpture et même du design…

Vous pourrez par exemple découvrir des vases ou des sculptures datant de l’Antiquité, de magnifiques icônes dédiées aux arts chrétiens d’Orient, constituant le plus important fonds public français d’icônes grecques et russes, de très belles peintures du 17e siècle,  ue ce soient des peintures d’histoire (Poussin, Rubens, Jordaens…), des portraits et scènes de genre hollandais (Rembrandt, Jan Steen…) ou des paysages (Lorrain, Van Goyen…).

A l’instar du musée Cognacq-Jay, vous pourrez également y admirer des peintures du 18e siècle, comme celles de Tiepolo et de Fragonard ou même sillonner le mobilier et les décors du siècle de Louis XV (ne pas manquer la très belle tapisserie de François Boucher : « Psyché conduite par Zéphyre dans le palais de l’Amour »).

Mais si les salles Impressionnistes et modernes sont fermées pendant l’exposition « Paris Romantique : 1815-1848 » (du 22 mai au 15 septembre), certaines œuvres principales, comme celles de Monet (dont l’immanquable « Soleil couchant sur la Seine à Lavacourt »), Cézanne et Bonnard restent visibles au rez-de-chaussée et dans la galerie des grands formats.

 

4] Découvrir les œuvres de Ingres au Petit Palais

Les Ingres de Montauban (c) Musée de Montauban

En attendant la réouverture du musée Ingres-Bourdelle de Montauban, le Petit Palais présente jusqu’au 1er septembre de très belles œuvres du musée actuellement en rénovation.

Cet accrochage au sein des collections permanentes se déploie autour du Portrait de Caroline Gonse (1852, huile sur toile) de Jean-Auguste-Dominique Ingres et de plusieurs esquisses du maître ; « Le Martyre de saint Symphorien », « L’Apothéose d’Homère » ou encore une saisissante ébauche du « Portrait de Madame Moitessier » vue en négatif.

Cette présentation des chefs-d’œuvre d’Ingres est accessible librement au public.

 

 

 

5] Voyager dans le temps (au 19e siècle) avec le musée de la Vie romantique

Musée de la Vie romantique (c) Paris Musées

Outre son cadre intimiste où le temps semble s’être arrêté, le musée de la Vie romantique, niché dans le quartier de la « Nouvelle Athènes », dans le 9ème arrondissement, présente les différentes caractéristiques du courant romantique (littérature, sculpture, peinture, musique…) à travers des œuvres – notamment les toiles de Ary Scheffer qui fut le maître des lieux jusqu’en 1858.

Les collections accessibles gratuitement, permettent de comprendre cette période artistique, basée sur l’expression et l’exaltation des sens et des sentiments, tout en se plongeant dans le mode de vie que les artistes parisiens de cette époque (Liszt, Chopin, George Sand…) menaient.

 

6]…ou dans le 18e siècle avec le musée Cognacq-Jay, le goût du 18e siècle

Musée Cognacq-Jay (c) Paris Musées

Pourquoi le sous-titre du musée est-il « Le goût du 18e siècle » ? Parce qu'en entrant dans le musée Cognacq-Jay, vous pénétrez un intérieur bourgeois typique du début du 20e siècle, période pendant laquelle les arts du 18e siècle constituaient une référence incontournable pour tout collectionneur. En l’occurrence ici, ce sont les collections de Ernest Cognacq, fondateur de la Samaritaine et celles de son épouse Marie-Louise Jay - d'où "Cognacq-Jay"...

Vous découvrirez alors de très beaux portraits exécutés par de La Tour, Sir Joshua Reynolds, Watteau ou Baudouin, des œuvres de Fragonard, de Tiepolo ou de François Boucher et divers petits objets du quotidien et d’arts décoratifs.

N’hésitez pas à vous perdre dans ce petit écrin précieux si vous passez dans le quartier du Marais, d'autant plus que les collections permanentes sont gratuites !

 

 

7] Entrer dans l’intimité des ateliers d’artistes comme Bourdelle ou Zadkine

Bourdelle et Zadkine

Il y a certains petits endroits parisiens, gratuits et accessibles à tous, qu’on souhaite garder rien que nous tant on voudrait qu’ils restent confidentiels. C’est notamment le cas pour le musée Bourdelle et le musée Zadkine.

Ces deux maisons-ateliers présentent respectivement la vie et l’œuvre de l’artiste Antoine Bourdelle et celles du sculpteur franco-russe Ossip Zadkine.  

Si le premier présente les plâtres, les bronzes et les peintures de l’artiste montparnassien (voir notre article), le musée Zadkine, situé aux abords du jardin du Luxembourg, présente un parcours d’œuvres représentant l’évolution et la richesse artistique de l’artiste.  On navigue entre ses sculptures en pierre, en bronze ou en bois, parsemées dans les salles, dans le jardin ou dans son atelier. De ce musée réside une grande quiétude, que chaque visiteur respecte naturellement.

 

 

8] Profiter des activités gratuites à Paris Plages

Paris Plages 2019

Du 6 juillet au 1er septembre, c’est Paris Plages ! Pour l’occasion, le Parc Rives de Seine, le quai de la Loire, le quai de Seine au Bassin de la Villette ainsi que sur le site annexe du parvis de l’Hôtel de Ville se transforment en plages qui font le bonheur des parisiens présents en été dans la capitale... Et en dehors des nombreuses heures de farniente, Paris Plages propose aussi des activités, organisés en partenariat avec les musées de la Ville de Paris et les Bibliothèques Hors Les Murs !

Ateliers d’écriture, séances de conte, atelier de dessins… enfants et adultes pourront s’adonner à plusieurs activités culturelles et artistiques gratuites organisées en collaboration avec le musée Carnavalet, le musée de la Vie romantique et le Palais Galliera.

 

 

9] Découvrir le nouveau musée de la Libération de Paris – musée du général leclerc – musée Jean Moulin

Musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin

A partir du 25 août 2019 et à l’occasion du 75e anniversaire de la Libération de Paris, le nouveau musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin ouvrira à nouveau ses portes au public. Nouvelle localisation (désormais place Denfert-Rochereau), nouveaux bâtiment (dans les pavillons Ledoux) et nouveau parcours des collections clair et didactique, le futur musée a été entièrement repensé pour perpétuer la mémoire de la Libération de Paris.

A noter que, comme tous les musées de la Ville de Paris, l’accès aux collections permanente est gratuit et accessible à tous !

 

10] Profiter des animations gratuites des musées de la Ville de Paris

La période estivale est riche en activités dans les musées de la Ville de Paris.

Certaines activités sont mêmes gratuites ! Entre les séances musicales ou les lectures au musée de la Vie romantique, les concerts de chants révolutionnaires, les soirées dessinées et la fête de la musique au musée Cognacq-Jay, il y en aura pour tous les goûts.